Plus de photos Plus de vidéos
Crédits

PATINOIRE

Spectacle Solo

Un public
Une grenouille
Une cuillère
Un ukulélé
Du divertissement
Un soupçon de désespoir et de vulnérabilité
Un corps qui craque
Une veste bleue, une chaise, une table
Du rire et des larmes

Entre le cirque et le théâtre, entre la danse et la musique, Patinoire joue dans les sables mouvants de la fragilité, du joyeux désespoir qui nous habite. Fanfare pour homme seul, cirque d’infortune, usine à blagues, jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour aimer et être aimé ?

Les artistes
  • Patrick Léonard

    Après avoir remporté quatre titres de champion du Canada de patinage artistique à roulettes, Patrick interrompt le travail physique et obtient un baccalauréat en chimie à l’Université de Montréal. Mais sa passion pour le spectacle le hante et il abandonne la chimie pour rejoindre le cirque. Après trois années de formation à l’École nationale de cirque de Montréal, il décroche son premier contrat comme comédien-jongleur dans le fameux « dîner farfelu» du Casino de Montréal. Cette opportunité lui ouvre les portes de l’Europe où il jouera dans les cabarets les plus renommés d’Allemagne tels que le Wintergarten Variety de Berlin, le Friedrichbau de Stuttgart ainsi qu’avec Pomp Duck and Circumstances du Cirque du Soleil pour finalement revenir en Amérique, après trois ans de travail presque sans répit à l’étranger, joindre le Teatro Zinzanni à San Francisco. En 2002, Patrick décide de travailler dans un contexte plus conventionnel pour les arts du cirque : la piste. Il se joint alors à Salto Natale du Cirque Knie pour y interpréter le rôle principal en plus de son numéro solo de Diabolo. Parallèlement au succès des 7 doigts de la main, Patrick a reçu le prix de la relève de la Fondation du Maire de Montréal pour sa performance comique dans le cadre du Festival Juste pour Rire 2002 ainsi que le prix Nikouline (meilleur numéro de clown) en février 2003 au Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris pour son numéro de diabolo duo avec son partenaire des 7 doigts de la main Sébastien Soldevila.
    Patrick est un amoureux de la performance, il continue de jouer dans LOFT et La Vie, il est un artiste récurrent pour le Projet Fibonacci et abonné aux événements spéciaux du collectif qui lui permettent d’extérioriser sa créativité sans limite et sa soif de scène.
    En 2010, Patrick se lance dans la création d’un spectacle solo, intitulé provisoirement Patinoire.

Léonard frappe dans le mille!

Le Devoir

“Magistral. Monumental. Unique. Un seul-en-scène époustouflant, une sorte de Peter Seller.”

La Provence

Un digne descendant du cinéma muet façon Buster Keaton ou Charlie Chaplin.

Le JDD (Journal Du Dimanche)

Un formidable athlète et un acteur hors pair

LA PRESSE

Le choix musical est impressionnant…
on ne s’ennuie pas une seconde.

Un ton comique vraiment formidable.

C'est bien meilleur le matin

Un one-man show unique et intriguant… Un savoureux mélange d’humour et d’esprit

Canoe.ca