Plus de photos Plus de vidéos
Crédits

SÉQUENCE 8

Créé en 2012, coproduit par le festival français Les Nuits de Fourvière (Lyon) et par la TOHU (Montréal), Séquence 8 a reçu un accueil dithyrambique dès sa première représentation. Le spectacle a depuis été présenté plus de 300 fois devant 150 000 spectateurs dans 15 pays.  

“La rencontre entre deux personnalités est comme le contact entre deux substances chimiques ; s’il se produit une réaction, les deux en sont transformées. ”   
C. G. Jung

Dans ce spectacle les émotions sont si intenses qu’elles se subliment d’elles-mêmes en actions; les relations si vives qu’elles génèrent, littéralement, transformation et vélocité. Posée non pas dans un lieu spécifique ni un temps donné mais plutôt sur un canevas vertical, cette œuvre acrobatique et théâtrale contemple le rôle de « l’Autre » et comment, à travers lui ou à son encontre, on se définit soi-même.

Les dynamiques de l’émotion humaine sont propulsées vers un niveau de réactivité explosif.

Les artistes
  • Eric Bates

    Éric jongle depuis toujours, entre le cirque, son rôle de capitaine de rugby, sa passion pour le ski et sa pratique du football d’abord. En 2008, sa vie prend un nouveau tournant, lorsqu’il décide de quitter ses études de commerce à l’Université Mc Gill pour intégrer l’École nationale de cirque de Montréal. Harmonica, échecs, cuisine, breakdance, skateboard… Encore aujourd’hui Éric ne se limite pas à sa spécialité de jongleur de boîtes à cigares, pour laquelle il est considéré comme l’un des meilleurs au monde. En 2013, il a remporté une médaille de bronze au Festival mondial du cirque de demain.

  • Ugo Dario

    Ugo découvre le cirque à l’âge de huit ans dans une école de loisirs. Très vite passionné, il s’essaie à différentes disciplines et possède déjà un solide bagage quand il débute sa formation professionnelle, à l’École de cirque de Châtellerault. En 2008, il entre à l’École nationale de cirque de Montréal et étudie la planche coréenne avec son partenaire Maxim. En 2011, Ugo obtient son diplôme d’études secondaires et rejoint Les 7 doigts de la main pour un cabaret dans le cadre de Montréal Complètement Cirque avant d’entamer la nouvelle création du collectif. En 2012, Maxim et Ugo gagnent la médaille d’or ainsi que plusieurs autres prix au Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris avec leur numéro de planche sautoir. Ugo est aussi ceinture marron de karaté, fait du graffiti, de la peinture, de la photo et de la musique.

  • Colin Davis

    Évoluant dans un monde d’artistes (son père a fondé la San Francisco Mime Troupe), Colin a découvert le cirque en assistant chaque année aux spectacles du Pickle Family Circus. C’est à 11 ans qu’il se décide à tenter sa chance en s’inscrivant à l’école de cirque de San Francisco. Il prend beaucoup de plaisir à apprendre les acrobaties chinoises avant de décider de s’inscrire à l’École nationale de cirque de Montréal avec son partenaire et ami Devin. Depuis l’âge de 11 ans, Colin pratique plusieurs instruments, mais sa spécialité reste la trompette.

  • Devin Henderson

    Issu d’une famille très ouverte sur les arts, Devin entre au Circus Center de San Francisco alors qu’il est à peine âgé de cinq ans. Deux ans plus tard, il accède au groupe d’acrobaties chinoises de Maître Lu Yi avant de jouer dans son premier spectacle professionnel à huit ans. Devin a passé beaucoup de temps avec le San Francisco Circus Youth avant d’entrer à l’École nationale de cirque de Montréal d’où il sort diplômé en duo avec Colin Davis, son partenaire depuis 12 ans. Sportif et cuisinier, mais surtout passionné de cinéma, Devin passe beaucoup de son temps libre à réaliser des courts-métrages sur le cirque.

  • Maxim Laurin

    Enfant très actif, Maxim a participé à plusieurs stages récréatifs de théâtre, magie et cirque avant d’entrer à l’École nationale de cirque de Montréal à l’âge de 11 ans. Le programme sport-étude auquel il est alors inscrit lui permet de pratiquer plusieurs disciplines. Acrobatie, danse, théâtre et trapèze fixe sont ainsi son lot quotidien. À 16 ans, Maxim décide de se spécialiser en planche coréenne et c’est un an plus tard qu’il rencontre son partenaire Ugo à l’occasion d’un stage en France. En 2011, Maxim obtient son diplôme d’études collégiales et rejoint Les 7 doigts de la main pour un cabaret dans le cadre de Montréal Complètement Cirque avant d’entamer la nouvelle création du collectif.
    En 2012, Maxim et Ugo gagnent la médaille d’or ainsi que plusieurs autres prix au Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris avec leur numéro de planche sautoir.

  • Camille Legris

    Camille débute la gymnastique à 5 ans et à 15 ans, les murs de sa chambre sont déjà couverts de médailles. En 2002, sa ville natale lui remet le titre d’athlète de l’année et c’est suite à une émission télévisée sur le Cirque du Soleil que Camille s’inscrit à l’École nationale de cirque de Montréal. Elle y passera sept années à enchaîner les disciplines, ponctuant son apprentissage d’événements corporatifs ou de spectacles professionnels. C’est là qu’elle connaîtra Tristan, son partenaire de main à main. Leurs caractères opposés les feront paradoxalement se rencontrer, et de cette nouvelle synergie naîtra un duo qui flirte avec la perfection. À l’école de cirque, Camille et Tristan ont été entrainés par Sébastien et Émilie, des 7 doigts de la main.

  • Tristan Nielsen

    Dès son jeune âge, Tristan se démarque par sa persévérance dans tout ce qu’il entreprend. À 12 ans, il entre dans un programme de cirque offert par son école, et à 19 ans il a déjà participé à deux tournées avec le cirque Zoppé et le Circus Smirkus, le plus important des jeunes cirques américains. Après deux mois passés au San Francisco Circus Center, Tristan veut aller plus loin dans la discipline qu’il a choisie, le main à main, et il est reçu à l’École de nationale cirque de Montréal à l’âge de 20 ans. Il rencontre alors Camille Legris, et malgré la barrière du langage, Camille et Tristan trouvent un merveilleux terrain d’entente grâce à leur amour du main à main et créent ensemble un numéro très technique et dynamique.

  • Alexandra Royer

    Très jeune, Alexandra est attirée par les sports, surtout les plus extrêmes. À huit ans, elle déménage au Maroc avec sa famille et débute l’équitation classique. À son retour, elle a 11 ans et entre au programme sport-étude à l’École de cirque de Québec. Elle y pratique plusieurs disciplines tout en continuant l’équitation classique et la voltige équestre. En 2008, elle intègre l’École nationale de cirque de Montréal où elle développe une passion pour la barre russe et le cerceau aérien. En 2011, elle finit ses études comme spécialiste en cerceau aérien et remporte la médaille d’or du Festival SOLyCIRCO en Allemagne.

«Magique !
Mélange parfait de virtuosité technique, de fantaisie et de poésie.»

La Presse, Montréal

«Le public en redemande.»

Libération, France

“Captive dès la première minute. Véritablement imprévisible.”

ADN, Bogota

« Un moment de grâce. Deux pouces en l’air pour Séquence 8, une formidable réussite.»

Claude Deschênes, Radio-Canada, Montréal

« La magie des 7 doigts.
Un spectacle qui laisse sa marque avec ces mots murmurés dès le début : nous, vous, ici, ensemble, vous, moi. »

La Presse, Montréal

«Tout simplement fascinant.»

Le Journal de Montréal

«Ce que l’humanité a de plus beau à offrir. Un instant mémorable.»

Sage Gamin, Montréal