Toutes les photos Toutes les vidéos
Crédits

LA VIE

La mort sera tout un spectacle !

Spectacle créé en 2007 et présenté sous le Spiegeltent de New York à 100 reprises avant de partir en tournée internationale.

Accident d’avion et histoire d’amour qui tournent à la catastrophe. La Vie est tristesse, démence, douleur et dépravation ; mais pourtant drôle, plein de joie et follement sexy ! Dans ce purgatoire imaginaire, les âmes pécheresses sautent, chutent, jonglent, s’élèvent, volent, et chantent pour tenter d’échapper à une inexorable descente aux enfers. Mais personne n’est à l’abri quand vient le moment de ce jugement dernier hors norme, et le public lui-même sera jugé lorsque qu’entrera sur scène le diabolique Maître de Cérémonie.
La Vie, folies, surprises et émotions.

Les artistes
  • Emilie Bonnavaud

    Émilie était partenaire avec Sébastien Soldevila en Sport acrobatique de 1992 à 1997. Durant cette période, ils ont été nommés cinq fois Champion de France en couple mixte, ont terminé sixièmes aux Championnats du monde en 1996 et quatrièmes aux Championnats d’Europe la même année.
    Forte de ces réussites, Émilie est recrutée par le Cirque du Soleil en 1998 pour Saltimbanco (1998-2001). Elle sera ensuite choisie pour la nouvelle production permanente à Las Vegas : Ka (2003-2005).
    Ses entraînements intensifs, tant au niveau gymnastique qu’acrobatique ont fait d’Émilie la candidate idéale pour maîtriser n’importe quel appareil acrobatique, du mât chinois à la balançoire russe, en passant par le bungees, la barre russe et bien d’autres.
    L’intégration d’Émilie au sein de l’équipe des 7 doigts en 2005 a marqué ses retrouvailles avec son partenaire Sébastien dans un numéro de main à main chorégraphié par Shana Carroll. En 2007, ils remportent la Médaille d’or au Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris et joueront ensuite leur numéro partout à travers le monde.
    Émilie est artiste dans La Vie depuis la création du spectacle en 2007, ainsi que dans Loft.

  • Isabelle Chassé

    Depuis sa tendre enfance, Isabelle est fascinée par les arts du cirque et, à l’âge de 11 ans, elle entame une formation intensive en contorsion à l’École nationale de cirque de Montréal.
    Deux ans plus tard, elle se joint au Cirque du Soleil pour les spectacles Nouvelle Expérience et Saltimbanco et parcourt alors l’Asie, l’Europe et l’Amérique pendant sept ans au sein d’un quatuor de contorsion. Isabelle et ses trois compagnes remportent plusieurs prix et distinctions, dont une médaille d’or au Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris en 1991 et le prix le plus prestigieux dans le domaine des arts du cirque : Le Clown d’or à Monte-Carlo en 1992. Le numéro est aussi présenté au Tonight Show de Johnny Carson, Good Morning America, Entertainment Tonight, MTV Hanging Out et au YTV achievement Awards pour lequel il remporte un prix Gémeaux dans la catégorie « meilleure performance pour une émission de variété ».
    Travaillant avec la célèbre chorégraphe du Cirque du Soleil, Debra Brown, Isabelle participe en 1994 au court métrage indépendant Satie et Suzanne qui lui aussi se distingue par, entre autres, une médaille d’or au New York Film Festival et une nomination au Grammy Awards.
    En 1997, à l’âge de 20 ans, Isabelle crée un numéro solo de contorsion aérienne sur tissus et repart alors en tournée avec le Cirque du Soleil, cette fois-ci dans Quidam, jusqu’en 2002, date à laquelle elle fonde le collectif Les 7 doigts de la main avec six comparses.
    Isabelle a co-dirigé et performé dans LOFT et LA VIE et assisté Shana Carroll à la mise en scène de PSY. Elle se joint au Projet Fibonacci lorsque son emploi du temps le permet,

  • Krin Haglund

    Krin Maren Haglund est une artiste de cirque multidisciplinaire connue pour apporter une personnalité scintillante et un «petit quelque chose de plus» à ses numéros d’acrobatie. Elle se plait à travailler avec les compagnies de cirque les plus révolutionnaires d’aujourd’hui. Actuellement, Krin est l’hôtesse de l’air excentrique, chanteuse et trapéziste de La Vie des 7 doigts de la main et performe également dans Loft. Elle est membre de la distribution originale de Rain du Cirque Éloize et est la première femme à maîtriser la roue Cyr, ce qui lui a valu le prix Roncalli à la compétition internationale de cirque SolyCirco.
    Krin a entre autres foulé les pistes du Cirque du Soleil, de La Clique (aujourd’hui La Soirée), du Hansa Theater, du Théâtre National Touring Riksteatret en Norvège, d’Amanda Palmer, et du Dresden Dolls.
    Passionnée par la narration personnelle dans le cirque, Krin dirige des projets qui mettent en valeur la performance et la personnalité de l’interprète. Déterminée à aider les acrobates talentueux a percer les mystères de la roue Cyr, Krin enseigne la roue Cyr, notamment pour le succès ’off-Broadway’ Traces des 7 doigts de la main. Après des études au Smith College, Krin est passé par le San Francisco Clown Conservatory et le Circus Center.

  • Patrick Léonard

    Après avoir remporté quatre titres de champion du Canada de patinage artistique à roulettes, Patrick interrompt le travail physique et obtient un baccalauréat en chimie à l’Université de Montréal. Mais sa passion pour le spectacle le hante et il abandonne la chimie pour rejoindre le cirque. Après trois années de formation à l’École nationale de cirque de Montréal, il décroche son premier contrat comme comédien-jongleur dans le fameux « dîner farfelu» du Casino de Montréal. Cette opportunité lui ouvre les portes de l’Europe où il jouera dans les cabarets les plus renommés d’Allemagne tels que le Wintergarten Variety de Berlin, le Friedrichbau de Stuttgart ainsi qu’avec Pomp Duck and Circumstances du Cirque du Soleil pour finalement revenir en Amérique, après trois ans de travail presque sans répit à l’étranger, joindre le Teatro Zinzanni à San Francisco. En 2002, Patrick décide de travailler dans un contexte plus conventionnel pour les arts du cirque : la piste. Il se joint alors à Salto Natale du Cirque Knie pour y interpréter le rôle principal en plus de son numéro solo de Diabolo. Parallèlement au succès des 7 doigts de la main, Patrick a reçu le prix de la relève de la Fondation du Maire de Montréal pour sa performance comique dans le cadre du Festival Juste pour Rire 2002 ainsi que le prix Nikouline (meilleur numéro de clown) en février 2003 au Festival Mondial du Cirque de Demain à Paris pour son numéro de diabolo duo avec son partenaire des 7 doigts de la main Sébastien Soldevila.
    Patrick est un amoureux de la performance, il continue de jouer dans LOFT et La Vie, il est un artiste récurrent pour le Projet Fibonacci et abonné aux événements spéciaux du collectif qui lui permettent d’extérioriser sa créativité sans limite et sa soif de scène.
    En 2010, Patrick se lance dans la création d’un spectacle solo, intitulé provisoirement Patinoire.

  • DJ Pocket

    Pocket a débuté sa carrière au début des années ‘80 comme mime robot, chanteur et percussioniste. Il fait la rencontre du hip hop en 1982, lors d’un spectacle des Rock Steady Crew avec D.J. D.S.T, fasciné par cette nouvelle culture, le mime devient break dancer et le percussioniste devient human beat box. En 1988, Pocket se procure deux tables tournantes Technics SL 1200 et un mixeur de D.J. après avoir vu un spectacle de D.J. Cash Money. La même année, il fait le gala du Festival Juste Pour Rire avec une performance vocale comique qu’il reprendra à plus de mille occasions sur une période de cinq ans.
    De 1993 à 1996, il produit et anime chaque semaine un cabaret de comédie underground appelé Godzilla.
    En 1997, D.J. Pocket est gagnant du concours D.M.C. (Concours international de scratch) à Montréal, dans deux catégories : originalité et réaction de la foule. Il est musicien invité sur plusieurs disques québécois: Marc Déry, Les Colocs, Chasse Galerie, etc., avec qui il fait le tour du Canada.
    Parallèlement, il se monte un studio d’enregistrement et réalise l’album Raoul et les Raoulettes. En 2002, il rejoint Les 7 doigts de la main qu’il ne quittera plus. En parallèle, durant l’année 2003, il est D.J. pour l’émission Palmarès, une production hebdomadaire de Guy Cloutier à Radio Canada.
    Après avoir fait partie de la distribution de LOFT (le 1er spectacle des 7 doigts) pendant 5 ans, DJ Pocket embarque en 2007 sur la production de La Vie, toujours en tant qu’artistes et DJ.

  • Faon Shane

    Co-fondatrice des 7 doigts de la main, Faon est né et a grandi dans le monde du cirque. Elle fait ses premiers pas sur scène à sept ans avec le Cirque du Soleil et y restera 15 ans en jouant dans cinq spectacles différents.
    Tout au long de sa carrière, elle excelle dans une variété de disciplines (corde lisse, Cadre Korréen, main à main, trampoline, bicyclette artistique…). Sa créativité grandissante l’a amené à obtenir une bourse pour mettre au point un nouvel appareil de cirque : les chaines aériennes, que l’on retrouve dans LOFT et LA VIE.
    Faon cultive une passion pour l’ostéopathie depuis toujours, en 2009 elle décide de s’engager dans cette voix et entame des études d’osthéopathe avec succès.
    Ne pouvant raisonnablement jongler entre son rôle de mère, le cirque et les études, Faon décide de quitter les 7 doigts mais elle rejoint encore son ancien collectif quand elle en a l’occasion.
    En 2010, Faon part s’installer à Berlin pour rejoindre le père de sa fille. Elle retrouve alors le cirque et les cabarets, l’osthéopathie devra attendre encore un peu…Faon cultive une nouvelle passion : le mât chinois et est sur le point de fonder une nouvelle compagnie à Berlin avec ses collègues Maximillian Rambeack et Alessandro Di Sazio.

  • Sébastien Soldevila

    Ce sont des études en médecine que Sébastien abandonne pour se consacrer à sa passion : l’acrobatie, du tumbling au sein de l’équipe de France junior, en passant par le trampoline au niveau national, en plus du plongeon et du ski acrobatique pour se détendre. Mais c’est en Acrosport que Sébastien remporte ses victoires : champion de France quatre années consécutives en duo mixte et 4ème au championnat du monde. Son approche artistique de l’acte acrobatique attire l’attention de l’équipe des castings du Cirque du Soleil, qui le recrute en 1998 pour la tournée Asie-Pacifique du spectacle Saltimbanco en tant qu’acrobate, danseur, personnage, puis finalement comme artiste solo pour son numéro de diabolo. Après la fondation des 7 Doigts de la Main en 2002, Sébastien combine ses talents avec ceux de son partenaire Patrick Léonard et crée un numéro mêlant diabolo, main à main et clown qui remporte le prix Nikouline au Festival Mondial du Cirque de Demain en 2003. Parallèlement à leurs performances avec leurs collègues des 7 doigts de la main, Sébastien et Patrick ont présenté leur numéro sur les plateaux d’une quinzaine d’émissions télévisées, dont Le Plus Grand Cabaret Du Monde. En 2007, Sébastien et sa partenaire Emilie gagnent la médaille d’or au Festival Mondial du Cirque de Demain avec un numéro de main à main chorégraphié par Shana Carroll. Performer infatigable, Sébastien joue dans LOFT et incarne le diabolique maître de cérémonie de La Vie qu’il anime aussi bien en Français, Anglais, Russe ou Espagnol ! On le retrouve aussi dans quantité d’événements spéciaux des 7 doigts et il enseigne occasionnellement le main à main à l’École nationale de cirque de Montréal.

“…Une des plus fameuses compagnies de cirque du monde.”
“Ils ont inventé un style.”

Le Monde

“…Virtuosité, sensualité et humour.”

L'Humanité

“La qualité des artistes donne à ce spectacle une tournure mephistophélique où les numéros s’enchainent dans une ambiance de pure folie”

France Télévisions

“Talent, énergie, beauté, générosité, virtuosité”

France 2, Journal de 13h

“La mort leur va si bien.”

Le Devoir

“Une réussite remarquable.”

La Presse

“Paradisiaque.”

Le Journal De Montréal